Auteur : starmate

4 janvier 2018 /

Pour réinitialiser un port, ici le 0/28:

conf t
default interface GigabitEthernet1/0/28
end

On peut vérifier que le port est bien réinitialiser avec cette commande:

show run interface GigabitEthernet1/0/28

2 janvier 2018 /

On se connecte:

psql

Puis on liste les requêtes en cours d’exécution:

select * from pg_stat_activity where state = 'active';

Ce qui nous intéressera dans la sortie de cette commande est le PID (3eme champ).

Puis pour tuer la requête désirée:

select pg_terminate_backend(PID_de_la_requête);

On se déconnecte :

\q

22 décembre 2017 /

logind est le composant en charge de la gestion des sessions sur les systèmes avec systemd.
C’est lui qui détermine notamment le comportement d’un ordinateur portable lorsque l’on ferme l’écran (Lid Switch) via la variable  HandleLidSwitch de son fichier de configuration :  /etc/systemd/logind.conf .
Sa valeur par défaut est suspend (mise en veille).

Les valeurs acceptées pour la variable HandleLidSwitch:

  • ignore (ne fait rien)
  • poweroff (arrêt)
  • reboot (redémarrage)
  • halt (arrêt)
  • kexec
  • suspend (veille, le comportement par défaut)
  • hibernate (hibernation)
  • hybrid-sleep (hibernation avec conservation des données en mémoire)
  • lock (Verrouille de la session)

Donc si je souhaite que mon portable reste actif lorsque l’écran est fermé:

vi  /etc/systemd/logind.conf

Puis on modifie le paramètre HandleLidSwitch de cette façon:

#HandleLidSwitch=suspend

devient

HandleLidSwitch=ignore

Et on termine par un petit redémarrage:

reboot

15 décembre 2017 /

Commandes de base

Lister les vms allumées:

virsh list

Lister toutes les vms:

virsh list --all

Editer le xml d’une vm:

virsh edit nom_vm

Affiche le fichier xml sur la sortie standard:

virsh dumpxml

Manipuler les images disques:

qemu-img

Informations sur une image:

qemu-img info fichier_image

Étendre la taille de l’image:

qemu-img resize fichier_image +tailleG

Éteindre une vm par l’acpi:

virsh shutdown nom_vm

Éteindre une vm en coupant l’alim:

virsh destroy nom_vm

Démarrer une vm:

virsh start vm :

Commandes distante:

Virsh --connect qemu+ssh://nom_hyperviseur/system nom_commande

virt-viewer --connect qemu+ssh://nom_hyperviseur/system nom_vm

Bien sur il faut un accès ssh à l’hyperviseur (et le mieux est de mettre sa clé).

Comment étendre un disque (si il n’y a pas LVM …)?

1) Éteindre la vm :

virsh shutdown vm

2) Sauvegarde de l’image disque :

cp -p fichier_image fichier_image.bak

3) Étendre l’image disque :

qemu-img resize fichier_image +tailleG

3) Démarrer la vm :

virsh start vm

4) Arrêter les services et démonter la partition

5) Avec fdisk (!!!) : détruire la partition, la recréer

6) e2fsck -f /dev/partition

7) resize2fs /dev/partition

8) e2fsck -f /dev/partition

9) remonter et démarrer les services

15 décembre 2017 /

MT sert à contrôler le lecteur de bandes magnétiques à un assez bas niveau. Cette application permet d’ajouter des tags sur la bande, éjecter la bande, rebobiner la bande et se déplacer par rapport aux tags.

Les commandes de bases

Voir les informations de la bande:

mt -f /dev/st0 status

Rembobiner la bande:

mt -f /dev/st0 rewind

Voir le contenu (compressé) de la bande:

tar -tzf /dev/st0

Si vous avez ce message d’erreur:

tar (child): /dev/st0 : read impossible: Ne peut allouer de la mémoire
tar (child): Début de la cartouche atteinte ; arrêt du programme.
tar (child): Error is not recoverable: exiting now
gzip: stdin: unexpected end of file
tar: Child returned status 2
tar: Error is not recoverable: exiting now

Cela est probablement dû à l’option -z de tar, les données sur la bande ne sont pas compressées:

Voir le contenu (non compressé) de la bande:

tar -tf /dev/st0

Si vous avez ce message:

tar: /dev/st0 : read impossible: Ne peut allouer de la mémoire
tar: Début de la cartouche atteinte ; arrêt du programme.
tar: Error is not recoverable: exiting now

Cela est probablement dû à la taille de block (512 par default) qui a été spécifie lors de la création de l’archive.
En effet, tar ne détermine pas automatiquement la taille des blocs, Il faudra donc le spécifier lors de la restauration.
Pour cela, il faut connaitre la taille de block qui a été spécifié lors de la création:

stat -f /dev/st0

Fichier : « /dev/st0 »
Identif. : 0 Longueur du nom : 255 Type : tmpfs
Taille de bloc : 4096 Taille de bloc fondamentale : 4096
Blocs : total : 2560 libre : 2560 disponible : 2560
Inœuds : total : 2042000 libre : 2041603

On peut maintenant voir le contenu de la bande dans le lecteur:

tar -b 4096 -tf /dev/st0

Si il y a beaucoup de fichiers sur la bande:

tar -b 4096 -tf /dev/st0 > liste_fichier_bande.txt

Pour éjecter la bande:

mt -f /dev/st0 eject

Rembobiner et éjecter la bande:

mt -f /dev/st0 offline

Effacer la bande:

mt -f /dev/st0 erase

Connaître sa position (block) sur la bande:

mt -f /dev/st0 tell

Se déplacer à la fin des données sur la bande :

mt -f /dev/nst0 eod

Pour se positionner devant un bloc:

mt -f /dev/nst0 seek n°_de_block

Se déplacer à l’enregistrement précédent:

mt -f /dev/nst0 bsfm 1

Se déplacer à l’enregistrement suivant:

mt -f /dev/nst0 fsf 1

Faire une sauvegarde du dossier /etc et /home avec compression:

tar -czf /dev/st0 /etc /home

Restaurer tous les fichiers de la bande vers /home:

mt -f /dev/st0 rewind
tar -xzf /dev/st0 /home

Sauvegarder sur plusieurs bandes le dossier /home:

tar -clpMzvf /dev/st0 /home

Restaurer à partir de plusieurs bande le dossier /home:

tar -xlpMzvf /dev/st0 /home

Comparer la sauvegarde sur bande au dossier /home:

tar -dlpMzvf /dev/st0 /home

Remarque:

-d : trouve les différences entre l'archive et le repertoire
-x : extraire des fichiers d'une archive
-l : lister le contenu d'une archive
-p : ignore le umask lors de l'extraction
-M : créer / lister / extraire des archives multi-volumes (plusieurs bandes)
-z : compression avec Gzip
-v : mode verbial

Aller plus loin:

Voici un petit script qui afficher la liste des fichiers sauvegardés (avec tar) sur une bande avec en préambule de chaque sauvegarde le numéro du bloc à partir duquel démarre la sauvegarde:

#!/bin/sh
# Script affichant le contenu d'une bande en spécifiant le numero de block
#
#
BANDE=/dev/st0
COMPRESS=Y
#
# On rembobine
echo "Lecteur $BANDE - Compression $COMPRESS"
echo -n "Rembobinage "
MSG=$(mt -f $BANDE rewind 2>&1)
if [ $? -ne 0 ] ; then
echo "Erreur : " $MSG
exit 1;
fi
echo ": OK"
echo "Liste des fichiers"
mt -f $BANDE tell
if [ "$COMPRESS" == "Y" ] ; then
CMD=tzvf
else
CMD=tvf
fi
LOOP=0
while [ $LOOP -eq 0 ] ; do
tar -$CMD $BANDE 2> /dev/null
LOOP=$?
if [ $LOOP -eq 0 ] ; then mt -f $BANDE tell
fi
done
echo "Pour se positionner devant un bloc, avant restauration, faire mt -f $BANDE seek n"
mt -f $BANDE rewind

Exemple d’utilisation :

./liste_bande.sh

Lecteur /dev/st0 - Compression Y
Rembobinage : OK
Liste des fichiers
At block 0.
-rw------- 1 romain romain 23415 déc. 15 09:07 .bash_history
-rw-r--r-- 1 romain romain 220 nov. 2 14:53 .bash_logout
-rw-r--r-- 1 romain romain 3526 nov. 2 14:53 .bashrc
At block 2.
-rw------- 1 romain romain 10549 déc. 5 11:14 .viminfo
-rw------- 1 romain romain 51 déc. 7 19:35 .Xauthority
-rw------- 1 romain romain 358 déc. 15 09:03 .xsession-errors
At block 4.

Pour se positionner devant un bloc, avant restauration:

mt -f /dev/nst0 seek n°_de_block

Par exemple, pour restaurer le fichier « .bashrc » situé au block 4 :

mt -f /dev/st0 rewind
mt -f /dev/st0 seek 2
tar -xzvf /dev/st0 .bashrc

Remarque :
Si un utilisateur autre que root doit accéder au lecteur de bande, il faudra l’ajouter dans le groupe tape pour qu’il ait les droits d’accès aux périphérique /dev/nst0 et /dev/st0